Asie,  Philippines,  Travel

Roadtrip à moto – Siargao

Comme vous l’avez compris, si vous avez lu l’ensemble de nos articles sur les Philippines, les moments que l’on a préféré sont ceux pour lesquels nous nous nous attendions à rien. Trop de lieux extrêmement touristiques sont vendus à travers Instagram, blog et nous ont semblé bien décevants (exemple typique : magpupungko et ses centaines de visiteurs au mètre carré). C’est la raison pour laquelle partir en roadtrip pour sillonner l’ile de Siargao était la meilleure chose qu’il soit.

Notre roadtrip à moto

Pour cette expédition là, nous sommes partis carte en poche pour sillonner le sud de l’ile. Sur la carte ci-dessous vous pouvez lire 54 minutes mais il faut savoir que les Phillipins roulent très doucement et que les routes ne sont pas en très bon état. Nous sommes partis de General Luna, avons marqué un premier arrêt vers Secret Beach, sommes allés jusqu’à Dappa, puis monté dans le nord pour observer la foret de palmiers et enfin visiter le fameux Maasin River.

Où et comment louer une moto / un scooter, à Siargao ?

Avant de partir en roadtrip, il faut chosir une moto ! Nous avons choisi le magasin Lose Your Keys pour la location, car nous l’avions identifié comme le meilleur (lors de notre repérage à General Luna). Les motos étaient super stylées et souvent disponibles. Elles sont louées au prix de 800 Pesos (16 euros) par jour. Il faut également déposer 3000 Pesos de garantie qui seront rendus à la fin sans aucune difficulté. Nous avons également loué un scooter au magasin Fat Lips et la location s’est également très bien passée. Les scooters sont quant à eux loués 400 Pesos par jour. Le prix parfait pour notre petit roadtrip !

Quel roadtrip ?

Nous avons tourné cette petite vidéo juste devant l’hotel NayPalad Hideaway. Super hotel hors de prix dans lequel nous n’avons pas séjourné, au passage :D. La plage est super belle mais il faut faire attention à la marrée ! Lorsque nous avons souhaité y retourner, la mer s’était retirée et l’eau turquoise fut remplacée par une importante quantité de vase. C’était un peu burk burk. Par contre, à marrée haute, c’est une super belle plage sans aucun touriste. Un nombre incalculable de palmiers et de flore sauvage. On a adoré.

Concrètement, le port de Dappa c’est sans grand intérêt. C’est toujours intéressant de voir comment les populations vivent, leurs infrastructures, leurs activités .. mais on sent qu’on les embête et que personne n’a envie de nous voir ici. Nous ne sommes pas restés longtemps.

Nous avons ensuite repris la route pour Maasin River. Il s’agit d’un site très populaire qu’on avait repéré sur Instagram. Nous n’avons pas été les seuls à avoir cette idée car une fois arrivés sur place, nous étions nombreux. Néanmoins, nous n’avons eu aucun regret, c’était très sympa. Le prix d’entrée est de quelque euros pour faire vivre le petit village du coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *