Asie,  Philippines,  Travel

Bohol, l’ile de rêve

Et dire que nous avons faillit annuler notre séjour à Bohol !

Nous avions choisi un hôtel tout à fait bas de gamme afin de garder notre argent pour d’autres lieux. Notre énormissime problème en avion (que nous avions détaillé dans cet article), nous a fait perdre presque une semaine. Notre premier hotel allait être le pire de nos vacances. On a longtemps réfléchi à annuler notre venue à Bohol, afin de passer plus de temps à Cebu (là où nous étions déjà).

Après de longues recherches sur internet pour trouver une alternative à Loboc River, que nous avions choisi par ce que “Everyone gones to Loboc River, nous avons identifié un endroit totalement isolé se nommant Anda. Anda, c’était un peu la dernière chance, mais pas facile de trouver un hôtel sympa et disponible, en dernière minute.

Où dormir à Anda ?

Nous avons choisi l’hotel Anda White Beach. Quel merveilleux choix ! Ce fut notre plus belle découverte des Philippines. L’hôtel est fantastique et le personnel est si chaleureux. Je vous laisse également jeter un œil à cette magnifique vue depuis la piscine. Le prix est de 93 euros par nuit sur Booking. Il est beaucoup plus avantageux de payer en Pesos, sur place, mais l’hôtel est très souvent complet car il ne comporte que 10 chambres.

Comment se rendre à Anda ?

Nous sommes partis de Cebu avec la compagnie OceanJet. Le billet unitaire est très peu cher pour aller à Bohol (port de Tagbilaran): 500 Pesos, soit 9 euros en 2019. Il faut se rendre au port de Cebu (Pier 1) 30 minutes avant le départ du ferry. Le trajet dure 2h. Pour plus d’information sur les transports aux Philippines, n’hésitez pas à lire cet article.

Une fois arrivée, nous avons demandé à un taxi van de nous emmener à Anda en faisant une pause pour voir les Chocolat Hills, et une autre dans le Sanctuaire des Tarsiers.

Quelles activités à Bohol ?

Nous restions 3 nuits à Anda, et nous souhaitions absolument optimiser notre temps sur place. C’est pourquoi nous voulions faire les deux activités “phares” sur la route pour Anda et ainsi éviter de revenir en arrière et perdre une journée.

Déjà, il faut faire très attention aux sanctuaires en tant que tels. Effectivement, de nombreux zoos sordides existent aux Philippines. Sans explications claire et très précises sur l’adresse du sanctuaire, les chauffeurs de taxis vont vous conduire à ces zoo, car ils récupèrent ensuite une commission sur le prix de la visite.

Je vous conseille les deux sites suivant : Philippine Tarsier and Widlife Sancturay et
Loboc Tarsier Conservation Area qui sont des réserves naturelles dans lesquelles on peu observer les tarsiers. Il faut savoir que ces petits singes sont des créatures très peureuses et stressées. Les sanctuaires œuvrent à la préservation de ces primates contrairement aux zoo. Le ticket d’entrée est à 60 pesos.

Ensuite nous avons été visiter les chocolat Hills. C’est très sympa de voir toutes ces petites collines. Mais attention, il est interdit de faire voler son drone après 8h du matin ! On y a pas passé beaucoup de temps car le ticket d’entrée limite dans le temps. Le plus intéressant serait d’y consacrer une demie journée, et monter sur une colline “non touristique”. La colline sur laquelle nous sommes allés était noire de monde. Le taxi nous a laissé sur la plateforme sur laquelle tous les taxis laissent les touristes. Pour l’authenticité, on reviendra ! Malgré tout, nous avons apprécié la vue.

Pour le reste du temps, ce fut farniente, plage et piscine. Nous avons profité de l’hotel et cela nous a fait beaucoup de bien. Nous avons aussi rencontré des gens super qui habitent Anda. Deux pêcheurs nous ont proposé de nous emmener voir les tortures au large de la plage, et nous avons adoré ce moment. C’était fantastique. Ces deux personnes étaient tellement gentilles et si heureuses de pouvoir partager leur quotidien avec des Français. Ce fut pour moi le plus beau moment de tout notre voyage. Les enfants du village étaient aussi très curieux et trop mignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *