Asie,  Thaïlande,  Travel

Bangkok, les trésors d’une ville sous estimée

Nous avons visité Bangkok en 2015. Initialement, il s’agissait seulement d’une escale, entre notre voyage au Vietnam, et notre prochaine destination Koh Tao. Après y avoir passé quelques heures, nous ne souhaitions plus repartir ! Nous avons alors décidé d’y consacrer quelques jours, sans jamais avoir regretté cette décision !

Tout d’abord, je dois vous raconter notre arrivée à Bangkok … !
Histoire d’une arrivée mouvementée !
Nous sommes arrivées (une amie et moi) par avion, un soir, vers minuit. Nous avions choisi ce vol car il était beaucoup moins cher que le précédent, qui nous faisait arriver dans l’après-midi. Un touriste, rencontré à Hanoï, nous avait conseillé le quartier de Sukhumvit. Nous nous y sommes rendues en métro, ce qui fut d’ailleurs un très bon moyen de locomotion, très sûr et propre ! Nous avions repéré un hôtel sur TripAdvisor. Mais une fois sorties du métro, nous nous sommes un peu perdues. Après avoir identifié un anglais dans la rue, nous nous sommes approchées pour lui demander son aide… A ce moment là, il nous a fait peur en nous disant que nous étions inconscientes, qu’il ne s’agissait pas d’un quartier pour jeunes touristes, mais de la place de la drogue et de la prostitution ! Le mec d’une soixantaine d’années était accompagné d’une thaïlandaise de 25 ans. Il nous a appelé un taxi, nous a fait monter dedans .. et là nous l’avons vu, lui et son amie monter à avec nous. Malgré avoir dit et répété que nous pouvions à présent nous débrouiller, il est resté. Nous avons passé plusieurs heures dans ce taxi… jusqu’à arriver au quartier de Khao San Road, vers 3h du matin. En sortant la tête de la voiture nous avons pu observer des centaines de touristes occidentaux faisant la fête. Cela nous a quand même bien rassurées car nous ne savions pas du tout où nous allions atterrir. Quelle angoisse ! Une fois dehors, l’anglais a voulu payer le taxi. Évidemment je lui que je n’étais pas d’accord, je l’ai remercié de nous avoir conduit ici, et je lui ai dit au revoir. Rien à faire, il ne nous lâchait plus. A ce moment là, sa copine m’a dit “t’inquiète c’est papa qui paye l’hôtel !”. Oh mon dieu, je n’étais pas bien du tout et j’ai tellement regretté d’avoir mis les pieds dans son taxi. Mon amie, a commencé à les suivre, alors je n’ai pas eu d’autre choix que d’en faire autant. Il nous a conduit dans un hôtel de la rue, et il a demandé une très belle chambre pour ses “deux amies françaises”, qu’il a payé entièrement pour une semaine. Il est ensuite monté voir la chambre avec sa copine, est redescendu quelques minutes plus tard, a validé auprès de de la réception, puis est parti.
Nous nous sommes alors retrouvées dans ce bel hôtel, la chambre payée pour une semaine, par un inconnu !
Bien entendu, j’étais totalement flippée de dormir dans cette chambre, mais il était si tard ! Nous avons mis devant la porte le plus de meubles possibles, et nous avons demandé à la réception, dès le lendemain, de changer de chambre (ce qui est d’ailleurs un peu naïf car n’importe information s’achète en Thaïlande).

Piscine de l’Hotel le Rikka Inn

Loger à Bangkok
De notre coté, nous avons logé au Rikka Inn, situé dans la rue touristique Khao San Road. Pour nous, ce fut le quartier idéal pour séjourner à Bangkok ! C’est la rue dans laquelle on trouve tous les street food, les bars et boites à touristes. Il ne s’agit pas d’un quartier familial, mais plutôt d’un spot de backpackers pour faire la fête. A la suite de notre voyage humanitaire au Vietnam, c’est exactement ce qu’il nous fallait pour décompresser ! Cette rue regorge aussi de magasins de souvenirs, et d’habits à moindre coût, restaurants … De plus, et la raison pour laquelle ce quartier reste, selon moi, l’endroit idéal pour loger à Bangkok, c’est sa proximité avec les principaux lieux touristiques.

Effectivement, le quartier de Khao San Road est idéal pour se rendre rapidement aux temples et/ou marchés flottant. Il faut savoir que Bangkok est une ville extrêmement grande et que le moindre trajet en taxi peut durer plusieurs heures !! C’est pourquoi il est important de bien choisir la localisation de son logement selon ses centres d’intérêt.

Que visiter à Bangkok ?

De notre coté, nous avons choisi de visiter les quatre temples incontournables, de la ville. Soit , le Wat Pho (le bouddha couché) ; le Wat Arun ; le Wat Saket ; le Wat Phra Kew (le Grand Palais Royal). Ces visites nous en ont mis plein la vue, malgré une chaleur à en mourir ! En même temps, nous y sommes allées à pied, ce qui n’était pas forcément une très bonne idée. Pour accéder au Palais Royal, il faudra débourser 500 Bahts. Par contre il faudra penser à se couvrir pour chacune des visites de temples (la location de vêtements est également possible).

J’ai également aimé visiter la maison de Jim Thompson, assister à un match de Boxe Thaï, le marché du dimanche de Chatuchak, monter en haut de la plus haute tour Tour Baiyoke II (rooftop bar au 83eme étage), se faire masser … Sans nul doute, je vous conseille de faire un arrêt de quelques jours dans cette  superbe ville !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *